Des propos antisémites

Des propos antisémites [233]

Version imprimable

Vous êtes directeur d’une société privée, et Adam, un de vos employés, vient vous voir parce qu’il est harcelé par son chef direct. Celui-ci lui tiendrait des propos antisémites et inquiétants : « Je garde toujours un cutter en poche pour me défendre contre les juifs et les homosexuels ». Cela intervient dans un contexte difficile dans la mesure où il a également été agressé physiquement et verbalement par un collègue au travail en raison de son ascendance. Un de ses collègues a filmé la scène. Au moment des faits, Adam a appelé son chef direct qui n'a pas voulu se déplacer. Adam vous montre cette vidéo qui confirme les faits. Que pouvez-vous et devez-vous faire en tant que directeur ?

Des propos antisémites

avis juridique

Avis juridique: 

Concernant l’agression physique et verbale par un collègue, elle sera considérée comme un délit de haine si le collègue d’Adam a agi en étant motivé par la haine ou le mépris en raison de l’ascendance juive d’Adam. La loi qualifie en effet ce type de mobile de "motif abject" et permet au juge saisi (le tribunal correctionnel) d'aggraver la peine infligée à l'auteur de violence.
Par ailleurs, en tant que directeur, vous êtes tenu de garantir le bien-être de tous vos travailleur-euse-s et de prévenir, les situations de harcèlement ou de violence ; surtout si elles émanent d’une personne ayant une fonction d’autorité, comme dans le cas d’espèce .
S’il s’avère que vous étiez au courant de la situation avant les faits de violence, votre responsabilité peut être engagée en cas d’inertie de votre part. Il vous incombe de gérer le plus rapidement possible le malaise que vous percevez entre les travailleur-euse-s et de veiller à ce qu'ils ne tiennent pas de propos racistes et/ou harcelants. Suite à l’incident, il vous incombe de prendre les sanctions adéquates à l’égard de votre employé-e, de fournir une aide et un soutien psycho-social à la victime.
 

conseil au manager

Conseil du manager: 

En tant que responsable de la société, vous devez réagir directement face à ce type de situation. Dans un premier temps, il serait opportun d’entendre de chef de service afin de vérifier pour quels motifs ce dernier n’a pas pris ses responsabilités afin de gérer ces faits de harcèlement.  En effet, c’est à lui qu’incombe la responsabilité de soutenir Adam dans le cadre d’une telle situation menaçante. Vous pouvez également consulter cet avis sur les mesures disciplinaires. En effet, l’employé qui a menacé Adam devra être sanctionné pour de tels faits. 
 
Il existe parfois des tensions à caractère raciste dans les entreprises publiques ou privées. Pour prévenir de telles tensions ou éviter que les choses dégénèrent, nous recommandons une approche proactive ; cela implique une gestion de la diversité en concertation avec les personnes de confiance, le conseiller en prévention et les délégués syndicaux.
Vous pouvez, avec l'aide du consultant en diversité ou de conseillers externes, établir un plan d'action basé sur une analyse de la situation actuelle. 
 
Les actions envisageables sont diverses :
- sensibilisation du personnel ;
- formation de la ligne hiérarchique ;
- création d'un point de contact contre la discrimination ;
- ajouter des questions relatives à la discrimination dans le questionnaire 'risques psychosociaux' ;
- révision des procédures en matière de ressources humaines.
Le soutien du plus haut responsable hiérarchique est décisif pour la mise en place d'une telle politique. Le module offre un aperçu des actions envisageables. Vous devez vous inscrire, parce que le site vous offre un certificat à votre nom.
 

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.