L'impact des clichés

L'impact des clichés [231]

Version imprimable

Vous faites partie de l'équipe de gestion d'une institution publique et vous développez des campagnes de sensibilisation pour différents groupes-cibles. Votre supérieur tient souvent des propos dénigrants à l'égard de ces mêmes groupes-cibles et justifie son point de vue par des généralisations et des remarques stéréotypées :
- « C'est un groupe méfiant, réticent à l'égard des valeurs occidentales et peu enclins à s’intégrer » ;
- « Ils préfèrent s'acheter un nouveau GSM que de payer leur loyer ».
Cette situation vous met mal à l'aise, et plus encore lorsque votre supérieur vous demande de ne pas inclure certains quartiers dans le plan de campagne parce qu'on y trouve de nombreux habitants issus de l'immigration. Comment réagissez-vous ?

L'impact des  clichés

avis juridique

Avis juridique: 

Les remarques xénophobes ou racistes et les préjugés exprimés par un supérieur peuvent représenter une 'charge psychosociale' et participent à l’instauration d’un malaise au sein de l’équipe.
Par ailleurs, le fait de demander de ne pas développer de campagne pour certains quartiers qui comptent de nombreux habitants issus de l'immigration est une injonction à pratiquer une discrimination pour des raisons de race ou d'origine ethnique dans le cadre du service public. Il n'y a pas de justification possible à un tel comportement.
Tant le supérieur (l'auteur de l'injonction) que vous-même (l'exécutant effectif) commettez une forme de distinction interdite. La discrimination intentionnelle dans l'exercice d'une fonction publique est punissable.

conseil au manager

Conseil du manager: 

Vous pouvez :
- poser le problème en équipe, en vous appuyant sur les documents officiels qui encadrent le fonctionnement de l’institution ;
- faire part des propos xénophobes de manière informelle à la hiérarchie, à une personne de confiance ou au conseiller en prévention. Vous pouvez, à cet égard, vous référer au code de conduite, à la déontologie, etc. ;
- aborder la question des choix stratégiques en équipe.
Engagez la procédure officielle si la négociation, l’échange ne fonctionnent pas :
- introduisez une plainte écrite auprès du conseiller prévention, lequel remettra un avis à l'institution publique quant à la manière la plus adéquate de réagir, si la situation ne s’améliore pas.
- introduisez une plainte écrite auprès de l’employeur. Cette démarche est indispensable ; sachez par ailleurs que la loi prévoit une protection contre les mesures de représailles.
Une déclaration écrite en cas harcèlement.
 

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.