Une odeur d'alcool

Une odeur d'alcool [28]

Version imprimable

Vous êtes en train de mener des entretiens d'embauche. Un candidat dégage une forte odeur d'alcool pendant l'entretien. Vous êtes mal à l'aise. Toutefois, il tient un discours tout à fait cohérent et son comportement est adapté aux circonstances. Vous hésitez à sélectionner ce candidat. Est-ce discriminant?

Une odeur d'alcool

avis juridique

Avis juridique: 

Si le recruteur perçoit une odeur d'alcool chez un-e candidat-e, cela ne signifie pas pour autant que ce/cette candidat-e souffre d’une dépendance à l’alcool. Il est possible que ce/cette candidat-e ait simplement bu un verre lors de son repas juste avant l’entretien ou que celui/celle-ci ait bu un peu trop la veille lors d’une fête.  Par ailleurs, si aucune  perte de contrôle n’est constatée chez le/la candidat-e, la question est sans objet. En cas de doute et si vous estimez que le/la candidat-e répond aux exigences de la fonction, vous pouvez l’invitez pour une deuxième entrevue.


Si la fonction à pourvoir présente un danger manifeste (par exemple un poste qui impliquerait l’utilisation de machines ou le transports de voyageur), le/la candidat-e doit bien évidemment satisfaire aux exigences spécifiques d’une telle fonction. Pour de tels postes de sécurité et lorsque cela est légalement prévu, le médecin du travail procède à un entretien médical afin de vérifier l’aptitude médicale du/de la  candidat-e pour la fonction. Dans ce cas, il est important de préciser l'importance de la bonne condition physique dans la description de travail.

 

conseil au manager

Conseil du manager: 

Si le recruteur remarque une odeur d'alcool chez le-la candidat-e, ça ne signifie pas que la personne a une addiction à alcool. Elle a pu simplement boire un verre au repas juste avant l’entretien ou avoir bu plus que de raison lors d’une fête la veille au soir . Surtout si aucune perte d'aptitude n' a été constatée. En cas de doute, si vous estimez que la personne répond aux critères de compétences exigées, vous pouvez la convoquer une deuxième fois.
S'il s'agit de métiers spécifiques, comme la conduite de machines ou le transport de voyageurs (danger manifeste), des exigences doivent être respectées et la médecine du travail sera de toute façon sollicitée pour une visite médicale d’embauche (postes de sécurité), cette instance étant la seule à pouvoir constater légalement une aptitude ou une inaptitude au travail.
Dans ce cas, il est important de rappeler dans la description de la fonction l'importance d'être dans un état physique adéquat qui n'altère pas les aptitudes à remplir la mission. Et de demander au-à la candidat-e de s'y engager.
 

Identifiez-vous :
login ou inscription

Ajoutez votre propre bonne pratique Le modérateur mettra en ligne votre commentaire si les règles sont respectées.